Brasserie Pietra

Son histoire

Portés par la volonté de retour au pays, Armelle et Dominique, lui originaire de Pietraserena  petit village de 76 habitants situé sur le canton du Bustanico, réfléchissent à développer en Corse un projet porteur d’avenir.

C’est au cours de l’été 1992, assistant à un concert d’I Muvrini à Corté, qu’est né leur désir de boire une bière corse. Mais elle restait à inventer.

«Prétendre non seulement faire une bière en Corse mais une bière Corse !» : l’idée est saugrenue.

Et pourtant.

La bière, que les Anciens nommaient  le « pain liquide » s’inscrit dans l’histoire des civilisations et des peuples du Sud.

Fruit d’une alchimie délicate entre céréales et eau pure, c’est la première transformation que l’homme a trouvé pour conserver ses céréales et, par le travail des levures, purifier son eau. On estime la création des premières bières à 6.000 ans avant J.C.

Le pain liquide est alors une base de l’alimentation quotidienne et à ce titre un produit essentiel à la survie de la cité.
La bière est présente en Assyrie (Syrie, Liban, Israël), les Egyptiens avaient leur «Maison de Bière». 
On le voit, la bière est un pur produit du bassin Méditerranéen.

Située au cœur de cette Méditerranée, la Corse en a intégré toutes les influences sans pour autant perdre son authenticité et son caractère.

C’est dans ce double attachement au patrimoine et à la culture Corse, ainsi qu’à l’histoire de la bière, qu’est née la Pietra, le produit fondateur de la Brasserie.

Une bière corse à la châtaigne

«De sa naissance jusqu’à sa mort, toute la vie d’un corse est bercée par le châtaignier».
Ce vieux dicton exprime parfaitement l’attachement des Corses à cet arbre magnifique. On a d’ailleurs parlé pour la Corse de «civilisation du châtaignier».

La Corse reste une des dernières régions d'Europe où les fruits séchés du châtaignier sont encore transformés en farine pour confectionner de multiples préparations culinaires : la délicieuse pulenta ou encore des gâteaux, les nicci...
En Corse la châtaigne est utilisée comme une céréale.
On appelle d’ailleurs le châtaignier  «l’arbre de vie» ou encore «l’arbre à pain».

De l’arbre à pain au pain liquide, il aura fallu cependant 2 années de travaux de recherche.

Il n’y avait jamais eu au monde de bière à la farine de châtaigne.

Etudes bibliographiques, chimiques, biologiques, travail sur la granulométrie de la farine, tests de vieillissement, bière «éprouvette» puis en brasserie pilote, toutes ces étapes permettent de valider que la châtaigne possède de belles qualités brassicoles ; hautement fermentescible, elle a une excellente incidence sur la tenue de la mousse et donne une belle coloration à la bière.
Après quelques tâtonnements et de multiples essais, une recette est finalisée.

A partir de ce moment et malgré de multiples phases de doute, rien n’arrêtera la volonté d’Armelle et Dominique de faire aboutir leur projet de création d’une brasserie en Corse.

Reste à entreprendre une longue démarche préparatoire à l’implantation de l’outil de production.
Etudes financières et industrielles, études de marché, dimensionnement de l’outil pour faire face à la haute saisonnalité en Corse… recherche de fonds…. les premiers investisseurs seront les membres de la famille et les amis. Difficile effectivement de convaincre dans une région traditionnellement vinicole et dans un secteur d’activité pour le moins déclinant. S’il existait encore plusieurs centaines de brasseries en France au début du XXème siècle, il en reste moins d’une vingtaine en 1995.

Il faudra encore 2 années pour finaliser le montage technique et financier du projet.

A l’automne 1995, les travaux débutent à Furiani.

La Brasserie Pietra, 1ère brasserie de l’histoire de la Corse, ouvre ses portes en juin 1996.

La bière Corse existe, elle s’appelle PIETRA, par attachement au petit village dont est originaire la famille Sialelli : PietraSerena.

Parcourant les routes de Corse pour faire foires et marchés de produits régionaux, proposant la Pietra à la dégustation dans les magasins corses, faisant goûter et encore goûter dans les bars leur Pietra à la châtaigne, Armelle et Dominique ont  peu à peu séduit, convaincu.
On trouve désormais la Pietra partout en Corse.

Depuis le clan Pietra s’est agrandit, avec Serena, bière blonde pur malt, Colomba, bière blanche aux herbes du maquis, Pietra Bionda, blonde premium à la châtaigne, Pietra Rossa , bière aux fruits rouges et Colomba rosée, bière blanche aux arômes naturels d’orange et de framboise.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.