• 01-histoire
  • 02-histoire
  • 04-histoire

Les conditions ne sont pas du tout favorables : le marché de la bière en France est en pleine régression, la Corse est une terre de vins et d’anisés où la bière ne bénéficie pas d’une image positive.

Ce contexte négatif ne les décourage pas, mais la concrétisation de ce projet leur prendra plusieurs années.

La recherche d’un terrain, la recherche de matériel de brasserie de petite capacité, qui n’existait pas alors et qu’il a fallu inventer (les premiers fermenteurs ainsi que la salle à brasser seront réalisés sur mesure par une chaudronnerie corse), la mise au point d’une recette et bien sûr la recherche de financements, dans un climat de défiance par rapport à ce projet (les familles seront d’ailleurs les premiers investisseurs), tout est compliqué.

On les prend pour des fous, mais la Brasserie Pietra ouvrira bien ses portes en 1996, et la bière corse est née : elle s’appelle Pietra, par attachement au petit village de la famille Sialelli, Pietraserena.

Armelle et Dominique parcourent alors les routes de Corse pour la faire découvrir sur les foires et les marchés de l’île. Pietra séduit par ses qualités gustatives et après quelques années, on la trouve partout en Corse.

Depuis le clan Pietra s’est agrandi, avec Serena, une belle blonde pur malt, Colomba, la bière blanche de la brasserie, Pietra Bionda, Pietra Rossa, Colomba Rosée et plus récemment Pietra Corsican IPA.